Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer cette publication par e-mail Imprimer cette page

Enquête Assureurs Prévention : 75 % des Français n’atteignent pas l’objectif santé des 10.000 pas quotidiens

Actualité, 12/06/14

Enquête Assureurs Prévention : 75 % des Français n’atteignent pas l’objectif santé des 10 000 pas quotidiens
En 2014, pour la troisième année consécutive, Assureurs Prévention a mené une grande enquête1 sur le niveau d’activité physique ou sportive et de sédentarité de la population française. Cette année, les champs de cette étude ont notamment été complétés par une analyse de la pratique de l’activité physique des collégiens et des lycéens.

activité physique, hygiène de vie

Pour Nicolas Moreau, Président d’Assureurs Prévention :

"Pratiquer régulièrement une activité physique ou sportive dès le plus jeune âge permet d’acquérir de bonnes habitudes. C’est également le moyen de se constituer un capital santé dont les bienfaits se feront sentir tout au long de la vie. Assureurs Prévention a fait de la lutte contre la sédentarité l’une de ses priorités. L’association donne ainsi rendez-vous aux Français le dimanche 29 juin sur les quais de Seine pour participer à la deuxième édition de l’événement "On va bouger ! Objectif 10 000 pas par jour". Cette journée sera l’occasion pour tous de venir se distraire et s’informer sur les mille et une façons de prendre soin de sa santé."

10 000 pas par jour pour entretenir sa forme et préserver sa santé : les Français sont encore loin du compte !

Les résultats de l’enquête 2014 indiquent que les Français de 18 à 64 ans marchent en moyenne 8 184 pas par jour (contre 7 539 en 20132) ; ils sont ainsi 75 % (contre 80 % en 2013) à ne pas atteindre l’objectif des 10 000 pas quotidiens.

 

Répartition de la moyenne du nombre de pas par jour effectués par les 18-64 ans

 

Et le sport alors ?

Moins d’un Français sur deux (49 %) déclare pratiquer une activité physique ou sportive.

Ceux qui s’y adonnent le font majoritairement (65 %) pour des raisons de santé, de bien-être et d’entretien physique. La notion de plaisir arrive en seconde position, pour seulement 15 % des personnes interrogées.

 

Si le caractère bénéfique de l’activité physique ou sportive sur la santé est connu des Français, ces derniers sous-estiment son rôle préventif dans l’apparition de maladies graves.
Seules 44 % des personnes interrogées pensent que l’activité physique ou sportive peut jouer un rôle dans la prévention du cancer et 52 % dans la prévention des maladies neurodégénératives. Mais 91 % des Français connaissent le bénéfice apporté par l’activité physique ou sportive dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.

 

Des adolescents qui marchent globalement moins que l’ensemble des Français …

L’enquête d’Assureurs Prévention révèle que les adolescents âgés de 11 à 17 ans font en moyenne 7 966 pas par jour. Si ce nombre de pas n’augmente pas avec l’âge, on observe toutefois une nette hausse entre 14 et 15 ans, l’année d’entrée au lycée. Ainsi, sans atteindre néanmoins l’objectif des 10 000 pas par jour, les lycéens s’en rapprochent davantage avec 8 386 pas par jour contre 7 710 pour les collégiens.

 

Au collège, les adolescents sont 61 % à pratiquer une activité physique ou sportive. Ce taux tombe à 56 % lors de l’entrée au lycée. Les garçons pratiquent davantage que les filles (63 % contre 55 %) et cette tendance, qui débute dès le plus jeune âge, se poursuit tout au long de la vie.

… mais des ados qui ne demandent qu’à être motivés pour bouger plus.

L’évolution de nos modes de vie, et notamment l’omniprésence des écrans dans notre environnement, impacte le niveau d’activité des adolescents. Au-delà de 4 heures passées quotidiennement devant un écran, le nombre de pas effectués par jour se réduit significativement.

Comment motiver nos ados ?

L’enquête d’Assureurs Prévention démontre le rôle fondamental joué par les parents dans le développement de la pratique d’une activité physique ou sportive chez l’enfant. Le parent montre l’exemple : par mimétisme, un enfant dont le parent est sportif aura naturellement tendance à pratiquer une activité physique ou sportive. Mais si la plupart des parents incitent leurs enfants à faire du sport pour des raisons de santé ou de bien-être, il ne faut pas oublier que les enfants eux, sont 43 % à faire du sport avant tout pour s’amuser, les préoccupations santé arrivant en dernière position pour 6 % d’entre eux !

Les points clés de l’enquête Assureurs Prévention en 2014

10 000 pas par jour : le réflexe santé !

La sédentarité est aujourd’hui le 4ème facteur de risque de mortalité après l’hypertension artérielle, le tabagisme et le diabète.

 

Pour entretenir sa forme et préserver sa santé, la recommandation de santé publique est de faire au moins 10 000 pas par jour. Les bienfaits de l’activité physique sont en effet scientifiquement démontrés. La pratique d’une activité physique régulière permet de diminuer jusqu’à 39 % le risque de développer un cancer du sein, de 26 % le risque de développer un cancer colorectal, de 25 % le risque d’être victime d’une attaque cérébrale et de 34 % le risque de diabète.

 

 

  • 75 % des Français font moins de 10 000 pas par jour
  • 51 % des Français ne pratiquent pas d’activité physique ou sportive
  • 41 % des adolescents ne pratiquent aucune activité physique et sportive.
  • Les 18-24 ans marchent significativement moins que les autres actifs : 7 727 pas par jour en moyenne contre 8 184 pas par jour en moyenne auprès de l’ensemble des actifs.
  • Les Français sous-estiment le rôle préventif de l’activité physique et sportive face à certaines maladies (hors maladies cardio-vasculaires)
  • 4 heures par jour : c’est le seuil à partir duquel le temps passé devant des écrans impacte de manière significative l’activité physique des adolescents
  • L’activité physique des enfants croît avec celle de leurs parents
  • Les Français sont moins actifs le week-end : ils effectuent en moyenne 10 % de pas en moins par rapport à la semaine : 7 805 pas /jour le week-end contre 8 337 pas / jour la semaine.

 

 

 

 

 

1 - Enquête Assureurs Prévention réalisée par BVA et l'IRMES en mars 2014. Mesure des pas sur 7 jours avec un podomètre et questionnaire déclaratif on line sur un échantillon représentatif de 1 100 personnes de 18 à 64 ans, dont 400 parents avec enfants (200 collégiens et 200 lycéens) et 150 personnes de 65 à 75 ans.

2 - La période de l’enquête 2013 avait été exceptionnelle en termes de pluviométrie.

 

 

Sondage express

Au volant, si votre téléphone portable sonne :

  • Vous laissez sonner
  • Vous répondez
  • Vous répondez en kit mains libres