Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer cette publication par e-mail Imprimer cette page

Chemin de l'école : des parents trop souvent imprudents

Actualité, 08/09/15

Chemin de l'école : des parents trop souvent imprudents
Pour la troisième année consécutive, l’association Assureurs Prévention a étudié le comportement des parents piétons sur le chemin de l’école. En cette période de rentrée scolaire, les résultats de l’enquête sont inquiétants : 8 parents sur 10 reconnaissent avoir déjà fait preuve d’un comportement imprudent dans la rue en présence de leurs enfants.

accidents route, circulation piéton, éducation routière, sécurité routière enfants

Pour Nicolas Moreau, Président d'Assureurs Prévention :

"En 2014, la mortalité piétonne a progressé de 7 %. Nous devons donc tous redoubler de vigilance. La rentrée est le moment idéal pour rappeler à chacun les principes de précaution à adopter afin de se déplacer dans la rue en toute sécurité. La campagne d’Assureurs Prévention a pour objectif d’inciter les Français à transmettre le bon exemple à leurs enfants ou à leurs petits-enfants, notamment sur les trajets quotidiens que l’on pense, à tort, maîtriser."

 

Des comportements à risque de plus en plus fréquents sur le chemin de l’école

Selon l’étude menée par Assureurs Prévention, 79 % des parents ont déjà adopté un comportement à risque en présence de leurs enfants au cours des trajets scolaires et périscolaires effectués à pied. Ce chiffre, en progression de 4 points par rapport à 2014 (75 %) et de 6 points par rapport à 2013 (73 %), témoigne d’un relâchement significatif de la vigilance et d’une augmentation du risque d’accident.

 

L’utilisation du téléphone portable est une nouvelle fois la première cause de distraction et de prise de risque. En présence de leurs enfants, il arrive ainsi à 54 % des parents interrogés de téléphoner en marchant, à 42 % d’entre eux d’envoyer ou de lire des textos ou des mails et à 25 % de consulter des applications ou de jouer !

 

Toujours en présence de leurs enfants, les parents sont 53 % à avoir déjà traversé en dehors des passages protégés, 36 % à avoir marché sur la chaussée plutôt que sur le trottoir et 33 % ont déjà traversé lorsque le feu piéton était rouge.

Des conseils de prudence insuffisamment relayés

En 2015, les parents interrogés sont 72 % à déclarer faire appel à un tiers (grands-parents, fratrie, nourrice…) pour accompagner leurs enfants à l’école ou à leurs activités. Ils étaient 61 % en 2014.

 

Moins d’un parent sur deux (43 %) éprouve la nécessité de rappeler à l’accompagnant les conseils de prudence à adopter dans la rue au cours du trajet avec les enfants (contre 54 % en 2014). Parmi les recommandations faites à un tiers, tenir la main de l’enfant est mentionné par 72 % des parents. Les précautions à prendre pour traverser la rue - regarder à droite et à gauche, traverser lorsque le feu piéton est vert - sont évoquées par deux parents sur trois. A noter cette année : les parents sont 26 % à déconseiller de téléphoner en marchant, contre 14 % en 2014.

Une campagne de sensibilisation pour la rentrée scolaire

Diffusée tout l’été à la télévision et sur Internet, la campagne d’Assureurs Prévention "Sur la route, assurons-nous de transmettre les bon gestes" s’intensifie en cette période de rentrée avec la diffusion d’un spot "piéton" jusqu’à la mi-septembre 2015.

 

Ce spot "piéton" illustre les risques du trajet périscolaire : les yeux rivés sur sa tablette pour revivre le match de foot de son petit-fils, un grand-père n’est pas vigilant au moment de traverser la rue et c’est le garçon qui le retient alors qu’une voiture arrive.

 

 

  • Retrouvez sur nos chaînes Youtube et Dailymotion tous les spots de la campagne "Sur la route, assurons-nous de transmettre les bons gestes

 

 

Sondage express

Au volant, si votre téléphone portable sonne :

  • Vous laissez sonner
  • Vous répondez
  • Vous répondez en kit mains libres