Assureurs Prévention > A la Maison > Baignades : les bons réflexes pour prévenir les noyades accidentelles

Sondage express

Votre logement est-il équipé d'un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) ?

  • Oui
  • Non

Racontez-nous

Une anecdote à partager ? Une expérience marquante que vous souhaitez faire connaître? Une question qui vous interpelle ? Venez raconter votre histoire et faites part aux internautes de votre témoignage.

 
Augmenter la taille du texte Diminuer la taille du texte Envoyer cette publication par e-mail Imprimer cette page

Baignades : les bons réflexes pour prévenir les noyades accidentelles

PlageDrapeauVertBaignade

Dossier, 9/9/15

Les noyades accidentelles entraînent plus de 500 décès chaque année, et sont la deuxième cause de décès accidentel chez les enfants de moins de 6 ans. Quels sont les bons réflexes à adopter pour prévenir les risques de noyades et profiter des joies de la baignade en toute sécurité ?

accidents de la vie courante, loisirs et vacances, prévention enfant

Sommaire

Premiers résultats de l'enquête NOYADES 2015 : avec 3,5 décès recensés par jour, la vigilance s'impose à tous

Dans le cadre de l'enquête NOYADES menée tous les 3 ans (du 1er juin au 30 septembre) par l'Institut de veille sanitaire (InVS), au 30 août 2015, 976 noyades accidentelles ont été recensées, dont 323 suivies d'un décès.

 

Parmi ces 976 noyades :

  • 464 ont eu lieu en mer,
  • 252 en piscine (tous types confondus),
  • 115 en cours d'eau,
  • 113 en plan d'eau,
  • 32 dans d'autres lieux (baignoires, bassins...).

 

Source : Dossier enquête NOYADES 2015 "Surveillance épidémiologique des noyades" téléchargeable sur le site de l'InVS.

Choisissez les zones surveillées et informez-vous sur les conditions de baignade

Même si la zone est surveillée, restez toujours attentif à vos enfants

L'intervention des équipes de secours est plus rapide dans les zones surveillées 

  • Informez-vous sur les zones de baignade sur votre lieu de séjour, pour savoir si elles sont surveillées, interdites ou dangereuses.
  • Renseignez-vous également sur la nature des vagues, des courants et des marées.

 

Les conditions de baignade peuvent changer au cours de la journée 

Les consignes de sécurité sont signalées par les drapeaux de baignade, respectez-les et consultez-les régulièrement au cours de la journée.

 

DrapeauRougeBaignade

  

Drapeau vert : baignade surveillée et absence de danger particulier

Drapeau orange : baignade dangereuse mais surveillée

Drapeau rouge : interdiction de se baigner

 

Restez vigilant pendant la baignade

Que faire en cas de danger imprévu pendant la baignade ?

 

  • Pour ne pas vous épuiser, ne luttez pas contre le courant et les vagues.
  • Allongez-vous sur le dos si vous êtes fatigué : vous pourrez vous reposer, vos voies respiratoires seront dégagées, ce qui vous permettra de respirer normalement et d'appeler à l’aide.

Ne laissez pas les enfants sans surveillance 

 

  • Restez près de vos enfants quand ils jouent au bord de l’eau ou lorsqu’ils sont dans l’eau.
  • Profitez de la baignade en même temps qu’eux.
  • Si vous êtes plusieurs adultes, désignez l'un de vous responsable de leur surveillance pendant la baignade.

 

  • Apprenez-leur à nager dès l'âge de 4 ans et faites leur prendre conscience du danger.
  • Équipez les enfants de brassards (portant le marquage CE et la norme NF 13138-1) adaptés à leur taille, leur poids et leur âge (voir informations sur le produit et la notice d’information) dès qu’ils sont à proximité de l’eau. Même s’ils sont équipés de brassards, surveillez-les en permanence.

 

  • Les bouées ou autres articles flottants (matelas, bateaux pneumatiques, bouées siège...) ne protègent pas de la noyade : restez vigilant.

 

Les adultes aussi doivent être vigilants 

 

  • Respectez les zones destinées à la baignade, les consignes des sauveteurs et les drapeaux de baignade.
  • Ayez à l'esprit qu’il est plus difficile de nager en milieu naturel (mer, lac, rivière) qu’en piscine.

 

  • Ne vous baignez pas si vous ressentez le moindre frisson ou trouble physique.
  • Rentrez progressivement dans l’eau particulièrement lorsque l’eau est froide et que vous vous êtes exposé au soleil ou que vous avez consommé de l’alcool.
  • Ne surestimez pas votre condition physique.

  

  • Lorsque vous allez vous baigner, prévenez toujours vos proches . 

 

Baignades en piscine : les conseils de prévention

Malgré l’obligation d’équiper les piscines d’un dispositif de sécurité, chaque année, de jeunes enfants se noient.

Quel que soit le dispositif mis en place,  il ne remplace pas la surveillance active et permanente des enfants par un adulte.

  

Voici un rappel des conseils de prévention  

 

  • Disposez à côté de la piscine certains équipements pour intervenir rapidement en cas d'accident : une perche, une bouée et un téléphone pour alerter les secours le plus rapidement possible.

 

  • Lorsque plusieurs adultes sont présents, désignez celui qui va assurer la surveillance des enfants.

 

  • Equipez les jeunes enfants pendant la baignade et autour de la piscine, d'une bouée, de brassards ou de maillot flotteur.

 

  • Après la baignade, tous les objets flottants, jouets, bouées, objets gonflables qui pourraient inciter les enfants à s'approcher du bassin doivent être retirés. Le dispositif de sécurité doit être mis en place.